Rencontre avec les députés Jean-Jacques Urvoas (PS) et Guillaume Larrivé (LR).

le mardi 30 juin 2015

Dans le cadre du cycle d’ateliers consacrés à la lutte contre Daech, et après avoir traité les enjeux stratégiques liés aux opérations extérieures de la France, En Temps Réel a analysé la question du front intérieur le 30 juin 2015 à l’occasion d’une rencontre avec les députés Jean-Jacques Urvoas (PS) et Guillaume Larrivé (LR).

 

Au-delà des nouveaux rapports de force sur le terrain, en Syrie et en Irak, la question stratégique que Daech pose à la France tient très largement aux répercussions de cette nouvelle réalité politique et militaire sur notre territoire et sur nos concitoyens. Les événements de janvier 2015 à Paris ont permis à l’opinion publique de mesurer, dans des circonstances tragiques, comment des citoyens français pouvaient frapper, avec une violence extrême, d’autres citoyens français. La société française, et d’abord l’Etat, tentent d’élaborer des actions permettant de mettre un terme aux violences en lien avec Daech et qui sont préparées sur notre territoire. En Temps Réel a souhaité analyser avec des représentants de la majorité et de l’opposition les initiatives qui peuvent être engagées pour réduire les actes, en lien direct ou indirect avec l’expansion de Daech, qui visent à affaiblir les valeurs de la Républiques et à frapper les citoyens français.

Intervenants

homme

Jean-Jacques Urvoas

Député (PS)

Jean-Jacques Urvoas est président de la commission des lois ; il est membre de la délégation parlementaire au renseignement dont il a été président. Jean-Jacques Urvoas est rapporteur du projet de loi relatif au renseignement adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 5 mai 2015.

homme

Guillaume Larrivé

Député (LR)

Guillaume Larrivé est l’auteur d’un rapport parlementaire sur la lutte contre l’apologie du terrorisme sur internet (juin 2014) et d’un rapport sur la radicalisation islamiste en prison (octobre 2014).