Rencontre avec Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel le 18 janvier 2017

Le mercredi 18 janvier 2017

En Temps Réel recevait le 18 janvier Laurent Fabius, Président du Conseil constitutionnel, et ancien Président de la COP 21.

Le 4 novembre 2016, l’Accord de Paris entrait en vigueur après sa ratification par cinquante-cinq Etats, représentant un total de 55% des émissions de gaz à effet de serre. La COP22 s’est inscrite dans le prolongement de « l’esprit de Paris » qui a présidé aux négociations du premier accord universel sur le climat. Fruit d’un travail diplomatique d’une ampleur inédite, la COP21 a réuni à Paris 40 000 personnes, délégués et observateurs avec lesquels la diplomatie française, conduite par Laurent Fabius, alors ministre des affaires étrangères et du développement international et Président de la COP, a coordonné les négociations. Celles-ci ont permis d’aboutir à un accord entre pays émergents et industrialisés, pays menacés à très court terme par la montée du niveau de la mer et les aléas climatiques et pays penchant vers le climato-scepticisme. Plus d’un an après la COP21, le succès diplomatique a ainsi été confirmé par le désormais large consensus dont l’accord fait l’objet.

Durant la rencontre, Laurent Fabius a détaillé la manière dont les négociations ont été menées, pendant plusieurs années, puis pendant les derniers mois, et enfin pendant la COP21 elle-même jusqu’à ses dernières heures : étapes de la préparation, organisation des interventions des parties prenantes, méthodes de discussions des textes, déroulement de la conférence elle-même…

Intervenant

fabius portrait

Laurent Fabius

Président du Conseil constitutionnel

Laurent Fabius est Président du Conseil constitutionnel depuis mars 2016. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure (Ulm), agrégé de lettres modernes, il est également diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et ancien élève de l’Ena (Promotion François Rabelais). Auditeur puis maîtres des requêtes au Conseil d’Etat, il exerce divers mandats locaux. Il est nommé Premier ministre par François Mitterrand en 1984 et est élu Président de l’Assemblée nationale de 1997 à 2000. Il est ministre des affaires étrangères et du développement international de 2012 à 2016 et préside la Conférence de Paris sur le climat COP 21 de 2015 à 2016.