Après le Brexit, quel avenir pour l’Union européenne ? Rencontre avec Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Fiscalité et Douanes

le vendredi 2 décembre 2016

En temps réel poursuit son cycle de réflexions consacré à l’Union européenne après le Brexit. Après avoir reçu Enrico Letta et Denis MacShane, En temps réel a reçu  Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Fiscalité et Douanes, à l’occasion d’un petit-déjeuner débat le vendredi 2 décembre 2016 .

Depuis notre dernière rencontre le 3 octobre 2016, le discours de Birmingham de Theresa May a posé les jalons du processus de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. La Première ministre britannique a ainsi appelé au « retour du RoyaumeUni vers le statut d’Etat souverain et indépendant », annonçant le prochain débat législatif d’une loi d’abrogation du Traité d’adhésion de 1972.

Parallèlement à l’engagement apparent des autorités britanniques dans la voie d’un hard Brexit, l’épisode du CETA et surtout la récente élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis vont probablement fragiliser l’Union européenne au cœur d’une de ses prérogatives historiques : la négociation commerciale.

Quelle réponse la Commission européenne peut-elle apporter aujourd’hui ? Comment vont se dérouler les négociations conduisant au Brexit ? Plus largement, le projet européen peut-il être renouvelé, et selon quelle méthode ?

Intervenant

screenshot-2016-12-04-at-23-convertimage

Pierre Moscovici, Commissaire européen

Pierre Moscovici

Commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Fiscalité et Douanes

Pierre Moscovici, 59 ans, est Commissaire européen depuis novembre 2014. Titulaire d’un DEA de sciences économiques et d’un DEA de philosophie, il est également de diplômé de Sciences Po et ancien élève de l’ENA. Après avoir rejoint la Cour des comptes en 1984, il est élu député européen de 1994 à 1997, puis député du Doubs, avant d’être nommé ministre délégué aux affaires européennes de 1997 à 2002. En 2012, il est nommé ministre de l’économie et des finances, poste qu’il occupe jusqu’en 2014. Il publie en novembre 2016, S’il est minuit en Europe, aux éditions Grasset