L'agenda d'En Temps Réel

+ - Le premier trimestre 2016

Il a été marqué par deux ateliers autour d’acteurs de premier plan venus débattre avec les membres d’En Temps Réel.

 

Dans la continuité du cycle d’ateliers consacré à la lutte contre Daech initié début 2015, En Temps Réel a reçu le 29 mars le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, qui a clarifié l’état de la menace à laquelle la France fait face avant de faire le point sur les moyens supplémentaires engagés dans les domaines du renseignement et des forces de l’ordre. Le ministre a également détaillé les mesures qu’il est urgent d’initier en matière de lutte contre le terrorisme, notamment au niveau européen. Les échanges avec les participants à l’atelier ont ensuite enrichi la réflexion.

 

Le 11 février, le directeur général de Pôle Emploi, Jean Bassères, a présenté les transformations stratégiques de Pôle Emploi, face à la transition numérique d’une part, qui facilite la mise en relation de l’offre et la demande d’emplois, et face à la concurrence de nouveaux acteurs d’autre part.

+ - Les prochains mois

Ils seront consacrés à la compréhension des nouvelles régulations.

 

Dans le domaine du travail d’abord, avec un atelier qui prendra la forme d’un dialogue entre Bruno Mettling, DRH d’Orange et auteur du rapport sur la transformation numérique et la vie au travail (septembre 2015), et François Véron, président de Newfund.

 

En matière de régulation internationale des flux financiers ensuite, et notamment de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, avec la publication d’un nouveau cahier de Laurent Cohen-Tanugi consacré au thème “La France et la corruption internationale”.

 

 

Enfin, En Temps Réel renouvelle son identité visuelle et son site internet. Fidèle à notre ambition de confronter les réflexions de chercheurs universitaires, acteurs du monde de l’entreprise et décideurs publics, nous entendons diffuser sur le site, en plus des cahiers, des contenus variés illustrant la complexité des débats engagés par En Temps Réel et éclairant leur compréhension par notre public de décideurs.

 

Nous comptons sur votre participation à nos travaux, convaincus de l’impérieuse nécessité de confronter les perspectives de différents publics souvent trop cloisonnés les uns des autres.